Quelle est la performance des 5 villes belges
les plus peuplées en matière de mobilité durable ?

 Place

Ville

Totale

(Score sur 100)

Transports publics

(Score sur 20)

Sécurité routière

(Score sur 20)

Qualité de l'air

(Score sur 20)

Gestion de la mobilité

(Score sur 20)

Mobilité active

(Score sur 20)

  1

Gand

46.00

5.50

13.00

14.00

8.00

5.50

  2

Bruxelles

45.75

9.00

12.00

14.00

5.75

5.00

  3

Anvers

45.00

5.50

14.00

13.00

7.00

5.50

  4

Liège

31.75

3.75

6.50

14.50

4.50

2.50

  5

Charleroi

27.00

5.50

0.00

14.50

5.50

2.00

Ce que Gand devrait faire

1

Transformer la zone à basses émissions annoncée pour 2020 en zone à ultra-basses émissions pour améliorer la qualité de l’air et protéger le climat.

2

Décourager l’utilisation de la voiture, par exemple en étendant le plan de circulation aux quartiers hors du centre-ville.

3

Investir dans des pistes cyclables et des zones pour piétons sûres, ainsi qu’améliorer les transports publics.

Ce que Bruxelles devrait faire

1

Transformer la zone à basses émissions actuelle en zone à ultra-basses émissions pour améliorer la qualité de l’air et protéger le climat.

2

Décourager l’usage de la voiture, par exemple avec une augmentation du prix du stationnement ou la mise en place d’un plan de circulation.

3

Investir dans des pistes cyclables sûres et améliorer les transports publics.

Ce que Anvers devrait faire

1

Transformer la zone à basses émissions actuelle en zone à ultra-basses émissions pour améliorer la qualité de l’air et protéger le climat.

2

Décourager l’usage de la voiture, par exemple avec une augmentation du prix du stationnement ou la mise en place d’un plan de circulation.

3

Investir dans des pistes cyclables et des zones pour piétons sûres, ainsi qu’améliorer les transports publics.

Ce que Liège devrait faire

1

Décourager au plus vite l’utilisation de la voiture, par exemple en augmentant le prix du stationnement, en développant un plan de circulation et en encourageant les voitures partagées.

2

Investir dans des pistes cyclables et des zones pour piétons sûres, ainsi qu’améliorer les transports publics.

3

Introduire une zone à ultra-basses émissions pour améliorer la qualité de l’air et protéger le climat.

Ce que Charleroi devrait faire

1

Décourager au plus vite l’utilisation de la voiture, par exemple en augmentant le prix du stationnement, en développant un plan de circulation et en encourageant les voitures partagées.

2

Investir dans des pistes cyclables et des zones pour piétons sûres, ainsi qu’améliorer les transports publics.

3

Introduire une zone à ultra-basses émissions pour améliorer la qualité de l’air et protéger le climat.

Les élections communales du 14 octobre seront décisives, car répondre au défi climatique est un enjeu de taille pour les villes. Ces dernières doivent à la fois répondre aux ambitions climatiques et apporter des réponses aux attentes de leurs citoyens.

La Belgique a pris des engagements pour le climat dans l’Accord de Paris. Elle doit réduire ses émissions de gaz à effet de serre, notamment dans le transport. Or, il est prévu que les émissions de ce secteur restent stables, voire augmentent. Dès lors, comme d’autres villes européennes, les villes belges doivent dès à présent prendre des mesures pour relever ce défi !

Ce classement n’a pas pour but de pointer les villes du doigt, car toutes peuvent encore progresser. Notre objectif est de montrer ce qui peut être amélioré, notamment en s’inspirant d’exemples positifs.

Le classement utilise des critères objectifs et se base sur des données officielles. Ainsi, les effets de certaines mesures prises aujourd’hui ne sont peut-être pas reflétés dans les résultats. Par ailleurs, toutes les villes ne disposent pas de données récentes. Ces faits peuvent influencer le classement.